#1 |Série à succès

C’est une série que vous ne verrez pas sur Netflix ou Canal. Et pourtant, tous les ingrédients qui font le succès des House of Cards, Casa de papel et Bureau des légendes sont réunis.

D’abord, il y a les héros, dans leur tenue colorée et moulante que n’auraient pas reniée Captain America, Spiderman et autres défenseurs de l’univers, des personnages auxquels on s’attache, semaine après semaine, pour lesquels on rêve de gloire, pour qui il nous arrive de trembler à la simple idée qu’ils puissent être contraints de mettre un genou à terre.

Face à eux, leurs adversaires ne manquent pas de bravoure. Ils ont juste contre eux d’être nés de l’autre côté de la frontière, de défendre le mauvais drapeau, de se raidir pour un autre hymne national que La Marseillaise.

Le casting est idéal, presque caricatural pour qui voudrait conserver un esprit critique. Tout le monde est jeune, fort, beau… C’est comme si nous évoluions dans une société qui ne vieillirait pas, comme si chacun avait pu tremper ses lèvres dans le Saint Graal.

C’est un programme idéal,

un combat de gladiateurs des temps modernes.

Ensuite (et surtout), le scénario est implacable. Dès les premières images, le téléspectateur est pris au piège, car tout peut arriver, à tout moment, à n’importe qui. Nous ne sommes pas dans un de ces feuilletons où, très vite, on devine qui est l’assassin. Ici, tout le monde est armé et quand les détonations se font entendre, les victimes sont nombreuses. Attention, pas de sang à l’écran, non… mais de la rage, des larmes, de la frustration, de la peine, de la colère. Ou de la joie, de la confiance, de l’énergie qui vous fait penser, soudain, que vous pouvez renverser des montagnes.

Les retournements de situation peuvent déboulonner des statues, ils peuvent mettre en lumière des seconds rôles. Et ce, jusqu’à la dernière minute. Il faut nous voir alors, trépignant sur nos canapés, levant les bras au ciel, sautant de joie ou nous cachant les yeux pour ne pas affronter l’impensable.

C’est un programme idéal, un combat de gladiateurs des temps modernes.

Si le biathlon connaît tant de succès, c’est essentiellement parce que les seules armes admises dans ce jeu sont des valeurs qui ont toujours nourri les disciplines nordiques. Il nous faut parler de courage, de rigueur et d’abnégation. Avant de devenir des vedettes du petit écran, les athlètes ont abandonné leur jeunesse à un sport où, même le meilleur, n’a pu transformer le plomb en or qu’à force de travail, de sueur et d’obstination. Comme une ode à la méritocratie.

Photo : Nordic Focus Photo Agency

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *